ABEL CM – au bout de 30 ans, elle pompe toujours

Contexte

Dans l’état de New York, une station de traitement des eaux usées est devenue, après plusieurs remises à niveau, une des plus modernes de la région, apte à traiter 658 000 GPD (gallons par jour). Aujourd’hui, la station utilise la technologie de traitement des boues activées par le biais de réacteurs séquentiels discontinus.

En 1988, une pompe à membrane et piston ABEL CM a été achetée et installée comme partie intégrante du système de déshydratation des boues. La pompe intervient à la sortie du clarificateur et envoie, à haute pression (225 psi), la pâte de solides épaissis à un filtre-presse à plateaux.

Fonctionnement

Alors que la pression commence à augmenter à l’intérieur du filtre-presse, le dispositif de régulation de pression de la pompe réduit le débit de liquide hydraulique dans le cylindre entre le piston et la membrane. Cette diminution de la quantité de fluide dans le cylindre, réduit la longueur de la course de la membrane, ce qui entraîne alors la réduction du débit pompé. Ce procédé propre à la pompe CM permet de réduire mécaniquement le débit au fur et à mesure que la pression augmente sans qu’aucun variateur de fréquence ne soit nécessaire. De plus, cette réduction de débit entraîne également une réduction de la consommation électrique du moteur et donc une réduction des dépenses d’énergie.

En savoir plus

Laissez-nous votre numéro, nous vous rappellerons.

Recevez votre offre
Recevez votre offre

En savoir plus

Laissez-nous votre numéro, nous vous rappellerons.